control fiscal

Quel est le rôle d’un avocat fiscaliste pour contrôle fiscal ?

Il s’agit d’un professionnel, qui a pour mission de fixer et de fournir une orientation à sa clientèle, il sera chargé aussi de bien informer ses clients de toutes les mesures fiscales qui sont en cours, mises en place par les services et les institutions nationales, il leur démontre également, comment cela pourrait être respecté. En effet, ce dernier peut effectuer une intervention comme étant un prestataire auprès des entreprises.

En quoi consiste le rôle d’un avocat fiscaliste ?

Comme indiqué sur le site contrôlefiscal.fr la principale tâche d’un avocat fiscaliste consiste à l’aide que ce dernier peut  fournir à ses clients, qui en font la requête et qui souhaitent avoir des retours bien expliqués sur différents sujets des droits fiscaux particuliers.

De plus, son but est évidement, d’utiliser ses capacités, ses connaissances ainsi que ses compétences afin de soutenir ces particuliers dans des procédures personnelles, ou professionnelles, afin qu’ils puissent mettre les informations nécessaires sur leurs déclarations de chiffre d’affaires ou d’impôt par exemple, si elles demeurent complexes, ou peut-être même lors des ventes, des successions ou des donations de l’entreprise en question, dont l’objectif est d’estimer sans payer les frais des calculs de droits de mutation.

L’avocat fiscaliste peut tout de même soutenir le contribuable quand il souhaite faire transférer ses capitaux dans un autre pays, ou l'assister quand ce dernier fait face à un contrôle fiscal, où son travail doit être concentré sur le fait que l’administration n’outrepasse pas ses attributions, ainsi que le respect des étapes procédurales.

Le but le plus important de son travail, et de faire valoir les droits de sa clientèle que ce soit sur la forme ou sur le fond.

Dans quelle situation faut-il appeler un avocat fiscaliste ? 

Ce partenaire accompagnateur demeure le défendeur légal de la compagnie, que ce soit lorsqu’elle fait face à des contraintes juridiques ou financières, il s’agit de la personne qu'il faut contacter pour toute interrogation qui soit en lien avec les droits ou l’économie.

Dans le cas où nous nous exposons à une situation complexe dans un contexte d’aspect financier ou fiscal, il reste la meilleure porte à laquelle il faut frapper, car il sera en mesure de : 

  • Réduire le risque de redressement fiscal,
  • Réduire le risque des erreurs interminables,
  • Rédiger des contrats,
  • Préparer les clauses contractuelles,
  • Gérer la fiscalité relative à l’immobilier, patrimoine ou contribuable,
  • Etablir les préconisations.

Son rôle est basé sur la défense et l’intérêt du client chez les services d’impôts, et fournit une protection optimale à ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.